Un train au pied du Mont-Blanc
Histoire et technique du Mont-Blanc Express

Des Tines à la Joux

Après les Tines, le profil difficile reprend pour franchir un verrou glaciaire : 70 mm/m. La ligne franchit l’Arve sur une travée métallique, puis traverse le tunnel des Éboulis qui est suivi de deux galeries paravalanches. La pente se fait ensuite plus douce, et on arrive à la halte de la Joux, au milieu des prés.

Une unité multiple de Z 800 s’apprête à franchir le pont des Tines.
Une unité multiple de Z 800 s’apprête à franchir le pont des Tines.
Cette Z 850, qui vient de quitter la gare des Tines, s’engage dans les déclivités importantes qui la mèneront à Argentière.
Cette Z 850, qui vient de quitter la gare des Tines, s’engage dans les déclivités importantes qui la mèneront à Argentière.
Le pont sur l’Arve aux Tines, vu depuis la cabine de conduite d’une rame Z 800.
Le pont sur l’Arve aux Tines, vu depuis la cabine de conduite d’une rame Z 800.
La rame Z 801/802 à destination d’Argentière vient de franchir l’Arve aux Tines ; il avance maintenant parmi les mélèzes.
La rame Z 801/802 à destination d’Argentière vient de franchir l’Arve aux Tines ; il avance maintenant parmi les mélèzes.
Un peu plus loin, en s’approchant du tunnel des Éboulis.
Un peu plus loin, en s’approchant du tunnel des Éboulis.
La tête aval du tunnel des Éboulis, long de 226 m.
La tête aval du tunnel des Éboulis, long de 226 m.
À la sortie du tunnel des Éboulis, on pénètre directement dans un petit paravalanche (75 m). Le panneau « Gare » direction Chamonix annonce les Tines.
À la sortie du tunnel des Éboulis, on pénètre directement dans un petit paravalanche (75 m). Le panneau « Gare » direction Chamonix annonce les Tines.
La deuxième galerie paravalanche se profile rapidement. Ici, une Z 850 s’y engage, juste avant de rejoindre l’arrêt facultatif de la Joux.
La deuxième galerie paravalanche se profile rapidement. Ici, une Z 850 s’y engage, juste avant de rejoindre l’arrêt facultatif de la Joux.
On aperçoit bien ici les couloirs d’avalanche qui ont nécessité la constructions des galeries.
On aperçoit bien ici les couloirs d’avalanche qui ont nécessité la constructions des galeries.
Une Z 850 s’apprête à arriver à la Joux.
Une Z 850 s’apprête à arriver à la Joux.
Dernière mise à jour : 25 novembre 2021. © Christophe Jacquet, 2000-2021. Mentions légales et droit d'auteur. Contact. Plan du site.
Fermer