Train Mont-Blanc Express : Saint-Gervais, Chamonix, Vallorcine, Martigny

Actualités

13 janvier 2020 : la relève des Z 800 est engagée

Les Z 800 vieillissent : elles ne sont pas accessibles aux personnes à mobilité réduite, et certaines pièces de rechange de la chaîne de traction ne sont plus disponibles. L’option qui se profile est donc leur remplacement pur et simple à relativement brève échéance. Les TMR ont donc lancé un appel d’offres le 13 janvier 2020 pour sept nouvelles rames (trois pour TMR, quatre pour la SNCF). Il est probable que les nouvelles rames soient directement dérivées des Z 870, TMR disposant d’une option dans le cadre de la commande de ces dernières. Livraison prévue entre avril et novembre 2023.1

18 janvier 2018 : TMR inaugure de nouveaux locaux à Martigny

TMR a inauguré un nouveau site nommé OctoFer, une halle de 11000 m2 située dans la zone industrielle de Martigny, en bordure des voies CFF. À terme, OctoFer regroupera toutes ses activités de maintenance et d’entretien, ferroviaire et routier. L’entreprise y installe dans un premier temps son centre de compétences spécialisé dans l’entretien des bogies, qui possède déjà de nombreux clients extérieurs, notamment la SNCF.2

La nouvelle signalisation lumineuse attend le feu vert !
La nouvelle signalisation lumineuse attend le feu vert !

24 juin 2017 : cadencement à la demi-heure partiel en France

Grâce au nouveau système de block automatique lumineux, les horaires sont largement étoffés l’après-midi : en haute saison, les trains sont cadencés à la demi-heure entre les Bossons et Vallorcine.

Peut-être à l’avenir cette offre pourra-t-elle être étendue à la journée entière, et sur une zone plus étendue.

Septembre 2016 à juin 2017 : installation du block automatique lumineux en France

La ligne ferme pour trois mois à partir du 5 septembre 2016 pour permettre l’installation du nouveau block automatique lumineux côté français. En décembre, la ligne a rouvert, toujours exploitée par le système ECLAIR le temps que toutes les validations soient obtenues. La ligne ferme à nouveau le 3 avril 2017. Le trafic reprend finalement le 24 juin 2017, cette fois-ci avec la signalisation lumineuse en fonctionnement. Des perturbations du trafic sont néanmoins constatées les premiers jours, entraînant de nombreux retards et des substitutions de circulations par des autocars.

14 octobre 2015 : livraison de l’automotrice de service « Boby » côté français

TMR a transformé l’ancienne automotrice BDeh 4/4 no 4 en automotrice de service bi-mode (électrique et diesel) pour le compte de l’Établissement Mont-Blanc. Surnommée « Boby », elle a été livrée le 14 octobre 2015 et mise en service le 18 mars 2016.

Train de chantier en septembre 2012. Les wagons proviennent des chemins de fer rhétiques (RhB).
Train de chantier en septembre 2012. Les wagons proviennent des chemins de fer rhétiques (RhB). Auteur : Michel Jacquet.

2012-2015 : travaux de modernisation côté français

Des travaux extrêmement lourds de modernisation sont engagés côté français à partir du printemps 2012. Ils consistent en une importante mise à niveau de l’infrastructure. Ils entraînent plusieurs fermetures partielles ou totales de la ligne de plusieurs mois. Un chapitre à part leur est consacré

2013 au Martigny-Châtelard

En mai, le trafic a été interrompu pendant trois semaines afin d’installer un ouvrage de protection contre les ruissellements au tunnel du Châtelaret.

Au printemps, une nouvelle aiguille a également été installée en gare du Châtelard-Frontière pour faciliter l’accès à la remise. En outre, les travaux d’installation de la caténaire à Finhaut se sont achevés.

Une rame Z 870 entre en gare du Châtelard-Frontière.
Une rame Z 870 entre en gare du Châtelard-Frontière.

2012 au Martigny-Châtelard

En juin 2012, les nouvelles rames Z 870 ont été inaugurées officiellement. À l’automne des travaux d’agrandissement du dépôt de Vernayaz ont été entrepris, afin de leur construire deux voies dédiées, disposant d’installations de levage.

L’automne 2012 voit également les débuts des opérations d’installation d’une caténaire de part et d’autre de la gare de Finhaut, en tout sur une section d’un kilomètre, entre le lieu dit « la Matze » et le viaduc des Torrents.

Voie >

Références bibliographiques

Dernière mise à jour : 11/07/2020. © Christophe Jacquet, 2000-2020. Mentions légales et droit d'auteur. Contact. ✓ Norme HTML5.