Un train au pied du Mont-Blanc
Histoire et technique du Mont-Blanc Express

Chedde, PK 2,677

Chedde est la dernière gare de plaine. Elle dispose d’un petit faisceau de voies de service et d’un atelier mécanique. Autrefois, elle desservait l’usine chimique par voie normale.

Chedde est la première gare après le Fayet.
Chedde est la première gare après le Fayet. Elle comporte une voie de service.
Milieu de matinée sur la gare de Chedde.
Milieu de matinée sur la gare de Chedde. La ligne électrique triphasée (42 kV), à gauche de l’image, alimente la sous-station de Chedde, ainsi que la voie normale entre Le Fayet et Cluses.
La gare de Chedde.
La gare de Chedde.
Ancien locotracteur électrique de Chedde. Il a été construit en 1916 par Oerlikon et SLM, et a fonctionné jusqu’aux années 1980. Il servait à la desserte à voie normale de l’usine chimique.
Ancien locotracteur électrique de Chedde. Il a été construit en 1916 par Oerlikon et SLM, et a fonctionné jusqu’aux années 1980. Il servait à la desserte à voie normale de l’usine chimique.
La gare de Chedde, dont les voies ont été refaites en 2013 par l’Établissement Mont-Blanc.
La gare de Chedde, dont les voies ont été refaites en 2013 par l’Établissement Mont-Blanc.
Depuis la gare de Chedde, direction Chamonix, on aperçoit la gorge du Châtelard, qui ferme l’accès à la haute-vallée de l’Arve. La ligne de chemin de fer emprunte cette gorge, où la déclivité atteint 90 mm/m. Quant à elle, la route franchit le passage sur un viaduc dit des Égratz, visible sur la photo (pour la voie montante), ainsi qu’en corniche (pour la voie descendante).
Depuis la gare de Chedde, direction Chamonix, on aperçoit la gorge du Châtelard, qui ferme l’accès à la haute-vallée de l’Arve. La ligne de chemin de fer emprunte cette gorge, où la déclivité atteint 90 mm/m. Quant à elle, la route franchit le passage sur un viaduc dit des Égratz, visible sur la photo (pour la voie montante), ainsi qu’en corniche (pour la voie descendante).
Une rame Z 800 quitte Chedde direction Chamonix. À gauche, on voit les supports de l’ancienne ligne aérienne qui alimentait la voie normale de desserte de l’usine chimique.
Une rame Z 800 quitte Chedde direction Chamonix. À gauche, on voit les supports de l’ancienne ligne aérienne qui alimentait la voie normale de desserte de l’usine chimique.
Dernière mise à jour : 25 novembre 2021. © Christophe Jacquet, 2000-2021. Mentions légales et droit d'auteur. Contact. Plan du site.
Fermer